COMPORTEMENT

 
 Cette page est une comparaison technique de l'utilisation et du comportement des deux grandes catégories:
la canne en carbone à emmanchement
la perche télescopique en aluminium

Les caractéristiques principales sont la hauteur atteinte, la longueur pliée, le poids, le type de déploiement

La différence de comportement est rarement évoquée. Cette comparaison est là pour traiter ce sujet. Sont exclus les mats télescopiques mécanisés et autres.
 
 

 

 Le choix  d'une perche ou d'une canne va dépendre essentiellement de l'utilisation envisagée et du budget.

En utilisation ponctuelle et fixe, une perche alu télescopique convient. Pour des séances de longue durée avec mobilité une canne à emmanchement en carbone est plus adaptée.

.NB: Les perches télescopiques en fibre de verre de faible hauteur < 5m , ont une utilisation (une fois sécurisées) et un comportement analogue à celui des cannes en carbone de 8 à 12m.

 CANNE EN CARBONE Ä EMMANCHEMENT

 

 PERCHE TÉLESCOPIQUE EN ALUMINIUM

Les hauteurs de 8 à 11 m sont facilement atteintes
selon la flexibilité de la canne et le poids embarqué.
La force du vent limite la hauteur maîtrisable.

Limites de hauteur

La hauteur de ces perches dépasse rarement 6m
En intérieur, la hauteur de la salle  est bien ajustée.
 

De  0,7 kg pour 5 m  à 1,3 kg pour 10 m

Poids

 De 0,5 kg pour  2m à 1,6 kg pour 6m

Le montage se fait le plus souvent à l'horizontale, mais est possible en vertical avec une charge faible.

Montage

Pas de montage
Avec un montage à l'horizontale, le déploiement nécessite un espace libre de la longueur de la canne.

Déploiement

Le déploiement se fait directement à la verticale sur une surface réduite.
La flexibilité est variable selon la nature du carbone, son épaisseur, et la longueur des sections.
Pour une même canne elle est progressive en fonction du diamètre de la canne.
Le carbone a une excellente rigidité. Jusqu'à une longueur déployée de 5 m une canne en carbone est quasiment rigide.

Flexibilité

Une perche en aluminium est souvent considérée a priori comme rigide. En réalité, il n'en est rien. Elle a une pseudo-flexibilité. C'est à dire que même si la flexion du tube de chaque section est faible, le jeu mécanique entre sections produit une variation de l'alignement entre les sections consécutives ce qui donne une belle courbure à la perche

Lorsqu'il y a un déséquilibre, provenant soit d'une inclinaison, soit d'un mouvement, une flexion va se produire.
Dans cette flexion, l'énergie de flexion est emmagasinée, et lorsque cesse la cause du déséquilibre, la canne va restituer cette énergie. Elle va d'elle-même revenir à la position d'équilibre.
Il suffit donc de maintenir la canne et d'attendre que la cause du déséquilibre cesse pour qu'il y ait retour sans avoir réellement à compenser. C'est exactement comme un ressort lorsque la poussée exercée s'arrête.
 

Comportement

Lorsqu'il y a un déséquilibre, inclinaison, mouvement, vent, une pseudo-flexion se produit sur la perche.
Chaque section se met en butée mécanique, et la canne reste dans cette position, même si la cause du déséquilibre cesse de s'exercer. Pour revenir à une position verticale parfaite il faut rattraper en bougeant la perche vers sa position initiale.
Hélas, dans ce mouvement de retour, difficile de stopper juste à la position d'équilibre. De plus, cela ne correspond pas à une situation des sections en butée, et la perche prend une nouvelle inflexion qu'il faut à nouveau rattraper.
En cas de déséquilibre, il y a auto-stabilisation.
Auto-
stabilisation
En cas de déséquilibre, il n'y a pas auto-stabilisation.
La pseudo-flexibilité est limitée en n'utilisant que 80% de chaque section.
La canne en carbone convient aux prises de vues en moyenne et grande hauteur à l'extérieur, autant que le vent le permette. Étant auto-stabilisatrice, elle revient naturellement à sa position d'équilibre verticale.
Elle ne pose pas de problème aux déplacements fréquents ou en continu.

Conclusion

La perche télescopique en aluminium convient aux prises de vue photographies à faible hauteur en intérieur et extérieur et à moyenne hauteur en intérieur.
Il faut éviter les déplacements fréquents et opérer de préférence en statique.